Connect with us

La part du colibri

80 000 citoyens au stade de France pour préparer le monde de demain

Coup de projecteur

80 000 citoyens au stade de France pour préparer le monde de demain

Et si le stade de France accueillait une manifestation d’un nouveau genre ? Les citoyens qui agissent pour préparer le monde de demain veulent s’y donner rendez-vous le 22 avril 2017 pour le transformer en lieu d’échange et d’inspiration.

C’est un projet qui « grandit chaque jour ». À la baguette, une bande de citoyens pleine de « bonne volonté », dont le rêve de transformer le stade de France en agora du XXIème siècle a désormais de grande chance de se réaliser. Pour Avryl Colleu, la coordinatrice de Stades Citoyens, l’objectif est clair. « Nous voulons relier un grand nombre de personnes pour que chacun soit conscient de notre capacité à agir sur les choix qui impactent nos vies. » Derrière cette manifestation, pas d’ambition politique, juste la volonté de rassembler les énergies. « Nous ne voulons pas créer un mouvement. C’est simplement un événement et avant tout un espace de discussion. »

D’ailleurs le 22 avril, il n’y aura aucun homme politique à la tribune. Certains candidats à l’élection présidentielle ont pris contact avec les organisateurs. S’ils sont les bienvenus, Avryl Colleu leur précise toujours qu’ils seront là « en tant que citoyen lambda ». Comme tout le monde, ils pourront donc venir visiter le village qui sera mis en place. Il accueillera 2000 porteurs de projets à impact positif. Chacun pourra présenter ses idées pour le monde de demain et nouer des relations pour avancer. « Ainsi chacun pourra repartir avec des idées, des outils, des solutions à mettre en place et à partager avec son entourage. Une grande dose d’optimisme ! »

Des porteurs de projets et des concerts

La deuxième partie de ce projet un peu fou, dont les organisateurs entendent souvent dire qu’il est à la fois « ambitieux et naïf », aura lieu dans l’enceinte même du stade. Seize citoyens prendront la parole face à la foule pour présenter une solution sur laquelle ils travaillent au quotidien. Ils n’auront pas été désignés par les organisateurs, mais par un vote organisé sur un site internet dédié. « Les quatre premières initiatives nous donnerons des outils pour participer aux décisions. Ensuite des solutions qui nous permettrons de subvenir à nos besoins de logement, d’emploi, de revenu. Et puis des initiatives qui nous permettrons de participer à la transition écologique. Et enfin nous aborderons le rapport, à soi, à l’autre et à la société. » Entre les prises de paroles, des artistes engagés viendront donner plusieurs concerts.

Pour l’instant, 1000 personnes ont déjà réservé leur place, fixée à 25 euros. C’est encore loin de l’objectif établi pour valider définitivement l’organisation d’un évènement dont le budget est proche de deux millions d’euros. D’ailleurs, Avryl Colleu, qui souhaiter initialement un financement issu « en majorité des ventes de billets », l’arrivée de mécènes « éthiques » pourrait finalement permettre à l’initiative de bien voir le jour. Les organisateurs, tous bénévoles, pourront alors se concentrer sur leur principal espoir : « qu’il y ait plus de convergences autour de solutions concrètes plutôt que des divergences sur des postures politiques… Mais cela reste à expérimenter. »

(Photo : Panoramas)

Continue Reading

Plus de Coup de projecteur

Facebook

Découvrez notre livre

Découvrez notre livre

Articles les plus lus

To Top