Connect with us

La part du colibri

«Les compétences des sages-femmes sont sous-utilisées»

Point de vue

«Les compétences des sages-femmes sont sous-utilisées»

Trouver un gynécologue est de plus en plus compliqué. Pénurie de praticiens, difficulté à prendre rendez-vous rapidement et importants dépassements d’honoraires peuvent dissuader les femmes de consulter ces spécialistes. Comment combler ce vide ? Il faut “former des médecins”, en ouvrant le numerus clausus, expliquait Bertrand de Rochambeau, président du Syndicat national des gynécologues et obstétriciens de France. Une option que le ministère de la Santé ne semble pas envisager. Mais les sages-femmes peuvent, en partie, pallier le manque de gynécologues, comme l’explique Marie-Anne Poumaer, présidente de l’Union nationale et syndicale des sages-femmes.

Lire l’interview, chez France Info

 

Continue Reading

Plus de Point de vue

Facebook

Découvrez notre livre

Découvrez notre livre

Articles les plus lus

To Top