Connect with us

La part du colibri

Non, le bio à la cantine n’est pas plus cher

Coup de projecteur

Non, le bio à la cantine n’est pas plus cher

“Un plus bio” publie les résultats de la première année d’existence de l’Observatoire de la restauration collective bio et durable. Pour arriver aux conclusions, les auteurs ont analysé les pratiques de 74 collectivités représentant 212 178 repas par jour, servis sur 1 123 sites de consommation. Trois tendances très nettes se dégagent :

  • Un repas avec 20% d’aliments bios n’entraine pas un surcoût par rapport à un repas conventionnel.
  • Une augmentation de la part du bio dans les repas n’entraîne en rien une dérive budgétaire pour la collectivité concernée
  • Fournir des cantines en bio ne repose pas sur les importations.

Pour Gilles Pérole, président de l’association, cette étude doit permettre de “continuer à convaincre” les collectivités qui ne souhaitent pas encore s’engager dans cette voie. Elle doit permettre à l’association d’agir à “toutes les échelles”, soit “le local, le national et même l’Europe”. Lors de la présentation des résultats, l’association a également insisté sur les projets du gouvernement précisant par exemple  qu’il ne faudrait impérativement “introduire la notion de bio et ne pas se contenter du local”.

Si vous souhaitez avoir accès à toute l’étude, vous pouvez la trouver en cliquant sur ce lien

Continue Reading

Plus de Coup de projecteur

Facebook

Découvrez notre livre

Découvrez notre livre

Articles les plus lus

To Top